Le coin des bénévoles : Pour la loutre, tous sur le terrain !

Devenez observateurs de la loutre :

c’est parti !

Vous avez été nombreux à participer à la formation de mars dernier et à vous engager pour devenir « observateur de la Loutre » sur la Druance.

Après cette période de confinement, il est temps de retourner sur le terrain, d’autant plus que, les Loutres, sont pour leur part restées actives…

Lors de vos balades, pensez à vous attarder sur les bords des cours d’eau… Peut-être ont-elles laissé empreintes et épreintes sur leur passage ?

Si vous en trouvez, prenez ces indices de présence en photos et envoyez-les au CPIE avec la date et le lieu exact de leur position.

Ces données sont récoltées dans le cadre de la gestion du site Natura 2000 « Bassin de la Druance ».

Contact : Olivier Hesnard, chargé d’études, o.hesnard@cpie61.fr / 02 33 96 69 93

Participez à l’animation du réseau

” Havre de paix pour la Loutre “

Vous pouvez également contribuer à la préservation de la Loutre en devenant bénévole pour animer et développer le réseau des « Havres de paix ». L’objectif est d’aller à la rencontre de propriétaires (privés ou collectivités) ayant des terrains (jardins, champs… en bord de cours d’eau) favorables à l’accueil de la Loutre d’Europe pour leur proposer d’adhérer au réseau « Havres de paix ».

Ils pourront alors signer une convention qui les engagera à adopter des pratiques favorisant l’installation de l’espèce sur leur propriété. Une plaque pourra leur être remise pour valoriser leur engagement. Ils recevront régulièrement, par mail, des informations pour en savoir plus sur la Loutre d’Europe.

Si vous aimez le contact et que vous voulez contribuer à la préservation d’une espèce, cette mission est faite pour vous ! Intéressé(e) ? Contactez Olivier Hesnard, chargé d’études, o.hesnard@cpie61.fr / 02 33 96 69 93 et téléchargez la fiche ” Création de ” Havres de paix ” pour la Loutre “ du kit bénévole (p. 14-15).

L’opération « Havres de paix pour la Loutre » est une action portée nationalement par la SFEPM, le GMN en est le relais sur le département du Calvados, le CPIE sur l’Orne et la Manche. Cette action bénéficie de crédits de l’Agence de l’Eau Seine Normandie et de crédits européens (FEADER).