Le CPIE, animateur de 5 sites Natura 2000

Natura 2000 est un programme européen de conservation de la nature qui vise à concilier la préservation de la nature avec les activités humaines. En France, sur chaque site, un document d’objectifs (DOCOB) détaille les enjeux écologiques et socio-économiques et fixe les actions concrètes à mettre en œuvre. Chaque personne concernée peut participer à la démarche en s’engageant dans des contrats volontaires ou dans une charte.

En Normandie, 94 sites font partie du réseau Natura 2000 et le CPIE est opérateur de 5 d’entre eux : la Haute Vallée de l’Orne, la Vallée de l’Orne, le Bassin de la Druance, le Bassin de la Souleuvre et le Marais du Grand Hazé.

Vallée de l’Orne et Haute Vallée de l’Orne

Vallée de l’Orne et ses Affluents :

Le site se situe au centre de l’ex Basse-Normandie, à cheval sur les départements de l’Orne et du Calvados. Il repose sur les vallées de quatre rivières : l’Orne, la Rouvre, le Noireau et la Laize, sur une surface de 2119 hectares.

La « Vallée de l’Orne et ses Affluents » abrite 18 habitats naturels et 16 espèces animales d’intérêt européen. Il se compose de cinq unités géographiques distinctes qui se caractérisent par l’alternance de forêts alluviales, d’escarpements rocheux et de prairies agricoles.

La vallee de l'Orne-BGillot

Haute Vallée de l’Orne et ses Affluents :

Le site est localisé à la jonction du bassin parisien calcaire et du massif armoricain granitique et s’étend sur tout le bassin amont de l’Orne jusqu’à Putanges-Le-Lac, sur une surface de 20 614 hectares.

La « Haute Vallée de l’Orne et ses Affluents » abrite 12 habitats naturels et 12 espèces animales d’intérêt européen. Quatre régions agricoles sont concernées : le bocage ornais, la plaine d’Alençon et d’Argentan, le Merlerault et le Perche ornais. 75% du site est déclaré en surface agricole, c’est donc la principale activité concernée par la préservation du réseau hydrographique et du bocage.

Contact : Maria Ribeiro – m.ribeiro@cpie61.fr – 02 33 96 69 40

Fritillaires pintade sur la Haute Vallée de l'orne

Bassin de la Druance et Bassin de la Souleuvre

Le bassin de la Druance et celui de la Souleuvre sont deux sites qui s’étendent sur environ 10 000 ha et 9 communes du bocage virois dans le Calvados (14).

Ces deux rivières et leurs affluents ont été classés Natura 2000 car ils abritent cinq espèces aquatiques d’intérêt européen : la Loutre d’Europe, le Chabot, la Lamproie de Planer, le Saumon Atlantique et l’Ecrevisse à pattes blanches.

S’ils sont très proches l’un de l’autre puisque leurs limites se côtoient, ils appartiennent à deux bassins versants différents : celui de la Vire pour la Souleuvre et celui de l’Orne pour la Druance. Les paysages sont marqués par des vallées profondes, des coteaux boisés et des prairies humides.

Sur ces deux sites, le CPIE travaille avec les habitants et les usagers du territoire : agriculteurs pour la mise en œuvre et à l’animation de Mesures Agro-Environnementales et Climatiques , collectivités pour la restauration de cours d’eau, mais aussi forestiers, pêcheurs, particuliers…

Des soirées cinéma sont organisées régulièrement pour faire connaître les sites et certaines espèces font l’objet de suivis réguliers. Enfin, le CPIE accompagne les porteurs de projets susceptibles d’avoir un impact sur les milieux et les espèces.

Contact : Julie Thivol – j.thivol@cpie61.fr – 02 33 96 69 94

Pecheurs sur le Bassin de la Druance Natura 2000
Le Bassin de la Souleuvre Natura 2000

Le marais du Grand Hazé

Le marais du Grand Hazé est la plus grande zone humide de l’Orne avec une surface d’environ 200 hectares.

A cheval sur les communes de Briouze et Bellou-En-Houlme, elle est constituée de milieux tourbeux rares et protégés à l’échelle nationale. Le maintien des niveaux d’eau sur le site est un des enjeux majeurs de gestion et de conservation des habitats naturels et des espèces d’intérêt européen.

Le CPIE travaille en étroite collaboration avec le Conseil départemental de l’Orne pour mettre en place et animer une gestion concertée avec l’ensemble des acteurs du site. Les actions de gestion sont nombreuses : chantiers de gestion écologique, pâturage extensif, suivis scientifiques, suivi des niveaux hydrauliques, etc.

Le Conseil départemental est, en outre, propriétaire de plusieurs parcelles et s’investit depuis les années 1990 dans la gestion du marais.

Contact :  Johann Launay –  j.launay@cpie61.fr – 02 33 96 69 93

gestion pastorale au marais du Grand haze

Notre équipe

Maria-Natura 2000 VOA et HVOA

Maria RIBEIRO

Chargée de mission Natura 2000 et MAEc
« Haute Vallée et Vallée de l’Orne »

m.ribeiro@cpie61.fr / 02.14.19.01.39

Julie-Natura 2000 Druance et Souleuvre

Julie THIVOL

Chargée de mission Natura 2000 et MAEc
« Bassin de la Druance et de la Souleuvre »

j.thivol@cpie61.fr / 02.33.96.69.92

Johann-Natura 2000

Johann LAUNAY

Chargée de mission Natura 2000
« marais du Grand Hazé »

j.launay@cpie61.fr / 02.14.19.01.35

L’actualité des sites Natura 2000

Vous souhaitez suivre l’actualité de nos sites Natura 2000 ? Vous pouvez vous abonner à notre newsletter.

Mesures agro-environnementales et climatiques : 11 agriculteurs se réengagent dans le bassin de la Souleuvre

Ce printemps fut marqué par l'accompagnement des agriculteurs dans le réengagement de leurs MAEc. Les agriculteurs qui s'engagent volontairement dans ces contrats sous forme de cahiers des charges environnementaux perçoivent une compensation financière permettant aux éleveurs de maintenir ou de faire évoluer leurs pratiques. Elles concernent principalement la préservation des prairies, la limitation des traitements phytosanitaires ou encore la gestion des zones humides. Cette année était pour beaucoup d'entre eux le moment de renouveler leur MAEc signée en 2015 ou 2016. Ainsi, sur le site Natura 2000 du bassin de la Souleuvre, 11 éleveurs se sont réengagés, représentant environ la [...]

Le programme de restauration de cours d’eau en phase travaux

En juin 2021, l’Intercom de la Vire au Noireau a débuté des travaux de restauration sur les rivières du bassin de la Souleuvre. Ce programme d’une durée de 5 ans (2021-2026) fait suite au diagnostic réalisé par le CPIE en 2019 qui avait permis d’identifier différentes perturbations sur le site Natura 2000. Ainsi, ces travaux doivent : Favoriser l’écoulement de l’eau en gérant de manière équilibrée la végétation des berges, Maîtriser l’impact du bétail sur les berges en aménageant des clôtures, des abreuvoirs ou des passages, Améliorer la continuité écologique en remplaçant certains passages busés problématiques, Limiter le passage dans le [...]

Mesures agro-environnementales et climatiques (MAEc) : 27 agriculteurs se réengagent

Le printemps 2021 fut marqué par l'accompagnement des agriculteurs dans le réengagement de leurs Mesures agro-environnementales et climatiques. Ces contrats volontaires, sous forme de cahiers des charges environnementaux, induisent une compensation financière pour les agriculteurs et permettent la préservation des prairies, la limitation des traitements phytosanitaires ou encore la bonne gestion des zones humides. 27 éleveurs se sont réengagés, représentant environ 70 % des agriculteurs pouvant renouveler leur MAEc !

Etat des lieux complet pour 11 étangs du site

Sur le bassin versant de la Druance, une étude menée par le CPIE entre 2020 et 2021 a permis de recenser 46 étangs par télédétection. Parmi eux, 11 ont fait l’objet d’un diagnostic sur le terrain. L’objectif ? Identifier leur usage, analyser leur fonctionnement (installations et alimentation en eau), en évaluant leur état général. Le cours d’eau dans lequel se déverse l’étang, dit récepteur, fait aussi partie de cet état des lieux. En effet, placés en travers de son lit, les étangs directement connectés au cours d’eau constituent une rupture de la continuité écologique, empêchant espèces et sédiments de circuler librement. [...]

Les coteaux dans toute leur splendeur

La diversité des coteaux est menacée par l’embroussaillement des parcelles agricoles suite à leur abandon. Une gestion adaptée permettrait de les reconquérir. Coteaux calcaires de la Laize, une diversité à reconquérir Savez-vous que des coteaux calcaires d’intérêt européen se trouvent sur la Vallée de la Laize ? Ces coteaux abritent une biodiversité incroyable à l’image des orobanches, qui, incapables de faire de la photosynthèse, ont développé une stratégie originale pour survivre : se fixer aux racines de ses voisines. Étaient aussi présentes des orchidées comme l’Orchis pyramidale, au rose incomparable, l’Orchis bouc, à l’odeur qui ne trompe pas…, ou l’Ophrys abeille [...]